Angelin Preljocaj

Angelin Preljocaj 800pxNé en France en 1957, de parents albanais, Angelin Preljocaj débute des études de danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine auprès de Karin Waehner.

En 1980, il part pour New York afin de travailler avec Zena Rommett et Merce Cunningham, puis continue ses études en France auprès de la chorégraphe américaine Viola Farber et du français Quentin Rouillier.

Il rejoint ensuite Dominique Bagouet jusqu’à la création de sa propre compagnie en décembre 1984. Il a chorégraphié depuis 49 pièces, du solo aux grandes formes.

Angelin Preljocaj s’associe régulièrement avec d’autres artistes parmi lesquels Enki Bilal (Roméo et Juliette, 1990), Goran Vejvoda (Paysage après la bataille, 1997), Air (Near Life Experience, 2003), Granular Synthesis (« N », 2004), Fabrice Hyber (Les 4 saisons…, 2005), Karlheinz Stockhausen (Eldorado - Sonntags Abschied, 2007), Jean Paul Gaultier (Blanche Neige, 2008), Constance Guisset (Le funambule, 2009, Les Nuits, 2013), Claude Lévêque (Siddharta, 2010), Laurent Garnier et Subodh Gupta (Suivront mille ans de calme, 2010), Laurent Mauvignier (Ce que j’appelle oubli, 2012), Azzedine Alaïa et Natacha Atlas (Les Nuits, 2013)…

Ses créations sont reprises au répertoire de nombreuses compagnies, dont il reçoit également des commandes, c’est le cas notamment de La Scala de Milan, du New York City Ballet et du Ballet de l’Opéra national de Paris.

Il a réalisé des courts-métrages (Le postier, Idées noires en 1991) et plusieurs films, notamment Un trait d’union et Annonciation (1992 et 2003) pour lesquels il a reçu, entre autres, le « Grand Prix du Film d'Art » en 2003, le « Premier prix Vidéo-danse » en 1992 et celui du Festival de Vidéo de Prague en 1993. En 2009, il réalise le film Blanche Neige et en 2011 il signe, pour Air France, le film publicitaire L’Envol, qui reprend la chorégraphie du Parc.

Il a également collaboré à plusieurs réalisations cinématographiques mettant en scène ses chorégraphies : Les Raboteurs avec Cyril Collard d’après l’œuvre de Gustave Caillebotte en 1988, Pavillon Noir avec Pierre Coulibeuf en 2006 et Eldorado / Preljocaj avec Olivier Assayas en 2007.

Plusieurs ouvrages ont été édités autour de son travail, notamment Angelin Preljocaj en 2003, Pavillon Noir en 2006, Angelin Preljocaj, Topologie de l’invisible en 2008 et Angelin Preljocaj, de la création à la mémoire de la danse en 2011.

Au cours de sa carrière, il a reçu plusieurs reconnaissances parmi lesquelles le « Grand Prix National de la danse » décerné par le Ministère de la culture en 1992, le « Benois de la danse » pour Le Parc en 1995, le « Bessie Award » pour Annonciation en 1997, « Les Victoires de la musique » pour Roméo et Juliette en 1997, le « Globe de Cristal » pour Blanche Neige en 2009. Il est Officier des Arts et des Lettres, Chevalier de la Légion d’honneur et a été nommé Officier de l’ordre du Mérite en mai 2006. Il a reçu le « Prix Samuel H. Scripps » de lʼAmerican Dance Festival pour lʼensemble de son œuvre en 2014.

Aujourd’hui composé de 24 danseurs permanents, le Ballet Preljocaj est installé depuis octobre 2006 au Pavillon Noir à Aix-en-Provence, un lieu entièrement dédié à la danse dont Angelin Preljocaj est le directeur artistique.

Sa dernière création Retour à Berratham a été présentée au Festival d'Avignon du 17 au 25 juillet 2015.

Réalisé avec Valérie Müller, le premier long-métrage d’Angelin Preljocaj, Polina, danser sa vie, est adapté de la bande-dessinée de Bastien Vivès, et sortira en salle le 16 novembre 2016.

Le répertoire depuis 1999

  • LA MORT DU CYGNE
    Thierry Malandain
  • NOCES
    Angelin PRELJOCAJ
  • GROSSTADTSAFARI
    Jo Stromgren
  • DO US APART
    Andonis Foniadakis
  • MOZART A DEUX
    Thierry Malandain
  • BILL
    Sharon EYAL & Gai BEHAR
  • FLABBERGAST
    Gustavo Ramirez Sansano
  • ELEGIE
    Olivier DUBOIS
  • BOLERO
    Thierry Malandain
  • SONG ETUM
    Idan SHARABI
  • SAFETY IN NUMBERS
    Jozsef Trefeli
  • MERRY GO ROUND
    Yadi, Cantillon
  • AOW
    Pierre PONTVIANNE
  • ZERO DEGREES.2
    Ken Ossola
  • UNDERSTANDING SUGAR
    Jos BAKER
  • GENDER BOUNCE
    Jozsef TREFELI
  • IN YOUR ROOMS
    Hofesh Shechter
  • PAON
    Yuval Pick
  • INSTANT DE SONGE
    Patrick Delcroix
  • CLASH
    Patrick Delcroix
  • SEQUENZAS
    Kirsten Debrock
  • ROOSTER
    Barak Marshall
  • SIXIEME CORPS
    Kaori ITO
  • DOCUMENTO
    Guilherme Botelho
  • GIRLS & BOYS
    Roy Assaf
  • LOST ON ROUTE 44
    Marina MASCARELL
  • ENTITY
    Wayne McGregor
  • MONGER
    Barak Marshall
  • THE TOP OF MY HEAD…
    Stijn Celis
  • BLACK COLD BURNS
    Stijn Celis
  • MAGNITUDE
    Cindy Van Acker
  • PULSEWORK
    Alexander EKMAN
  • MASTER OF PUPPETS
    Chaffaud/Meyer
  • UPRISING
    Hofesh Shechter
  • KIOKOU
    Ken OSSOLA
  • ROMEO & JULIETTE
    Guilherme Botelho
  • ENTITY
    Wayne MCGREGOR
  • SIX YEARS LATER
    Roy ASSAF
  • RHAPSODY ON A THEME OF ACCORDS
    Thomas HAUERT
  • WORKS(extrait)
    Emanuel GAT
  • POLITICAL MOTHER (excerpt)
    Hofesh SHECHTER

DIPgeneve100pxL'Ecole de Danse de Genève est une école accréditée par le Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse Service écoles et sport, art, citoyenneté et bénéficie du soutien de la République et du canton de Genève. 
Elle est membre de la CEGM et certifiée Artistiqua .

Back to top