1972

Barak Marshall

1972 marshal
Dans l’essentiel de ses œuvres, Marshall est particulièrement attiré par les dynamiques de pouvoir et le rôle qu’y tiennent les plus défavorisés. La pièce "1972" , créée pour le Inbal Dance Theatre, célèbre une boîte de nuit dans un quartier du sud de Tel Aviv. Sur de la musique mizrahi (juive moyen-orientale) et arabe et avec une équipe de danseurs aux habits disco, "1972" examine cette tranche de société israélienne oppressée pendant ses moments de célébration et d’échappatoires. S’y mêlent aussi des travestis, - souvent d’originie mizrahi dans les années 70 - relégués au bas de l’échelle dans ce pays alors en proie aux problèmes de race, de sexualité et de classe sociale.
Barak Marshall réussit à rester sur le fil, entre l’état du participant et de l’observateur. N’ayant pas suivi un cursus de danse reconnu, il apporte une inspiration nouvelle dans la création chorégraphique et ses oeuvres conservent une originalité inégalée. Sur un plan personnel, son éducation hors d’Israël lui permet une perspective unique sur son héritage, tout particulièrement du côté Yéménite.
« J’ai toujours trouvé intéressant de découvrir les différentes façons dont ma culture Mizrahi pouvait être considérée. J’ai grandi à Los Angeles dans les années 70 dans un grand multiculturalisme. J’étais très fier d’être Adenite et sentais un immense soutien de ma communauté. Cependant, en Israel c’était totalement l’opposé. Il y avait et continue d’avoir des préjugés majeurs envers les juifs mizrahi. Cela me choque toujours. Il y aurait beaucoup à faire.»

Mix 21 : du 21 au 23 décembre

Mix 22 : du 22 au 24 février

Création Olivier Dubois : du 18 au 21 mai

DIPgeneve100pxL'Ecole de Danse de Genève est une école accréditée par le Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse Service écoles et sport, art, citoyenneté et bénéficie du soutien de la République et du canton de Genève. 
Elle est membre de la CEGM et certifiée Artistiqua .

Back to top